Affaires et développement québécois - Source de contacts d'affaires depuis 1993
  RechercheContactez-nousPlan du site
Partager : 

* ARTICLES | Tout pour les affaires

On ne perd rien demander...

Par Nathalie Lachance
Prsidente de Natmark-Concept inc. et Gouverneure de l'AEDQ

Pendant longtemps, j'ai pens qu'on ne perdait rien demander. Et dans l'ensemble, je demeure plutt d'accord avec les principes du "Demandez et vous recevrez", du partage du savoir et des richesses. Toutefois, j'ai souvent eu rpondre des demandes qui m'ont littralement estomaques par leur sans gne au point o l'opinion que j'en avais sur le demandeur en fut entache.

Si votre demande risque de susciter une rflexion du genre " quoi a-t-il bien pu penser de me demander quelque chose comme a?", c'est gnralement mauvais signe pour vous et c'est votre propre image qui risque de souffrir de ce manque de perspicacit.

En effet, la nature de nos demandes nous trahit et dvoile des traits profonds de notre caractre...

Le paresseux : C'est celui qui demande de l'information qu'il lui aurait t facile de trouver par lui-mme. Lorsque l'on fait une demande quelqu'un, il semble que la moindre des choses est d'avoir au moins *essay* de trouver la rponse par soi-mme auparavant, et non de simplement se servir de la mmoire des autres comme si c'tait un disque dur auquel nous pouvions avoir accs demande.

L'intress : C'est celui qui demande une faveur pour un tiers. Ceci lui permettra de gagner de la notorit ou de gagner des points auprs d'une personne que vous ne connaissez mme pas. Lorsque l'on demande un service quelqu'un, il est important de le faire pour soi-mme (c.--d. au premier degr). Demander un service pour un tiers, c'est un peu comme se dbarrasser d'un problme sur le dos d'un autre et retirer soi-mme la gloire d'avoir trouv la solution.

Le dsordonn : C'est celui qui revient constamment avec des demandes auxquelles il saurait facilement la rponse s'il prenait le temps de prendre des notes, de classer ses dossiers, d'inscrire les rendez-vous son agenda ou les choses faire au calendrier. Il est normal d'oublier ou mme de perdre quelque chose de temps autre et il ne faut pas en faire une crise d'urticaire quand cela se produit. Mais si on doit faire des demandes rptition, c'est signe d'un manque d'organisation que vos contacts remarqueront avant longtemps.

Le sans-gne : Je ne vous cacherai pas que je peine dterminer le terme exact (et poli) appliquer pour ce type de demandeur. J'hsite entre irrespectueux, insultant, inconsquent, impoli ou mme outrageant... Bref, c'est celui qui russit faire bouillir votre sang. Nous en connaissons tous au moins un. C'est celui qui, ds qu'il aura dvelopp un certain rapport amical avec quelqu'un, se croit en droit de tout lui demander. En fait, il en vient demander des choses tellement incroyables, hors de proportion (ou mme de contexte), que vous n'arrivez pas comprendre comment il a mme pu considrer que vous diriez oui. Des demandes qui font fi de la valeur de votre travail, de votre intgrit ou de vos valeurs personnelles, comme faire un prix d'ami (surtout quand a n'est pas un ami mais un simple contact d'affaires), travailler bnvolement alors qu'aucune charit n'est de mise, faire une transaction ou une intervention malhonnte, mentir, espionner, tricher, etc.

Oui, les demandes ont leur place dans un milieu d'affaires et je les encouragerai toujours, surtout dans un contexte de travail autonome o il faut apprendre demander (et donner). Toutefois, avant de faire une demande un bon contact, prenons toujours le temps de nous demander :

  1. si nous pouvons trouver l'information par nous-mme; (le paresseux)
  2. si nous nous dlestons d'un problme sur le dos d'un autre; (l'intress)
  3. si nous ne gagnerions pas avoir plus d'ordre dans nos affaires; (le dsordonn)
  4. si notre demande respecte celui ou celle qui nous la faisons; (le sans-gne)

et demandons gaiement!

Nathalie Lachance
Natmark-Concept inc.
Solutions Web stratgiques depuis 1997


NOTE : Le contenu de cet article est la propriété de son auteur © et est protégé par les lois du copyright. Toute reproduction totale ou partielle est interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Vous aimeriez soumettre un article de votre cru ? Voici nos critères >>

<< Liste principale des catégories || Liste des titres de cette catégorie >>

L'AEDQ est une association à l'écoute de ses membres depuis 1993.

 


SUIVEZ-NOUS SUR

Groupe LinkedIn
Groupe Facebook AEDQ
NE MANQUEZ RIEN
Abonnez-vous à
l'infolettre AEDQ
Je m'abonne !
 
Activités

NOVEMBRE 2017
DLMMJVS
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Tout le calendrier >>>

Entrepreneur du mois

Entrepreneur du mois
Marie Louise Roy
Coaching cratif
Profil >>>