Affaires et développement québécois - Source de contacts d'affaires depuis 1993
  RechercheContactez-nousPlan du site
Devenez membre
Partager : 

* COMMUNICATIONS | Articles du mois

PENSEZ-VOUS EN TERMES DE SOUS?

Par Nathalie Lachance
Prsidente de Natmark-Concept inc.

petit change

Pensez-vous en termes de sous ?
  • a cote beaucoup de sous...
  • Je n'ai pas assez de sous...
  • Je n'ai plus de sous...
sont autant d'expressions qui me font friser les poils des bras chaque fois que je les entends.

Fermez les yeux et imaginez le prsident d'une multinationale dire ses investisseurs : Cette anne, on a fait beaucoup de sous! . Mieux, quelle est votre raction quand un client accueille votre facture en vous disant : Ouuuu! a cote beaucoup de sous, hein?

Fervente croyante que notre discours (tant intrieur qu'extrieur) a un impact considrable sur ce que l'on cre pour soi, je ne m'tonne pas de constater depuis plusieurs annes que ceux qui parlent en termes de sous, vivent aussi gnralement en termes de sous. En fait, leurs succs et leurs ambitions sont proportionnels cette chelle de mesure personnelle.

Ceux qui parlent (et pensent) en termes de sous sont faciles reconnatre :
  • Ils les amassent leur petit change dans de grands pots quand ils vident leurs poches le soir et prennent gnralement plaisir voir le pot se remplir. Pourtant, ramasser des billets remplirait peut-tre le pot plus lentement, mais l'objectif serait quand mme atteint plus rapidement.
  • Si vous leur rendez service en faisant des emplettes pour eux, ils insistent pour vous rembourser la cenne (ceux qui pensent en termes de dollars auront tendance toujours arrondir au dollar le plus haut).
Fouillez un peu et vous trouverez d'autres signes de cenneux autour de vous (ou mme en vous!). Malgr l'abolition de la cenne noire , l'attitude demeure ancre.

Oui, je suis d'accord que l'argent n'est pas tout et non, nous ne devrions pas vivre qu'en termes d'argent. Loin de moi le dsir de vouloir stigmatiser les conomes. Parfois, on a rellement l'impression que chaque cenne compte. Mais ceci ne signifie pas qu'il faut penser ni parler en termes de sous.

Serait-il devenu malsain d'avoir de l'ambition, de rver plus grand, de viser plus haut? Comment peut-on rver de scurit financire quand on pense en termes de sous? Comment peut-on transmettre une image de prosprit ou mme de stabilit si on parle en termes de sous? On n'est peut-tre pas obligs de parler en termes de millions, mais peut-on au moins parler en termes de dollars ou tout simplement d'argent?

Je ralise que pour certaines personnes, parler en termes de sous n'est qu'une mauvaise habitude (c'est peut-tre mme hrditaire tant on l'aura entendu dans sa propre famille!). Mais si votre objectif est de faire des affaires, je prsumerai donc que vous dsirez avoir du succs. Et mme si on peut faire de l'argent un sou la fois, il n'est pas interdit, ni pch de le faire coup de centaines et de milliers de dollars.

Ainsi, la prochaine fois que vous vous prendrez sur le fait parler en termes de sous, prenez le temps de faire une srieuse introspection et de vous demander quelle type de relation vous entretenez avec l'argent. L'un des freins votre prosprit rside peut-tre dans ce seul mot : SOU! Petit... innocent... limitatif...

Osez parler et rver grand!

Nathalie Lachance, prsidente
Natmark-Concept inc.
Tl. : 514-990-4882
Courriel : info@natmark.net

Vous aimeriez contribuer un article de votre cru ? Voici nos critères >>

L'AEDQ est une association à l'écoute de ses membres depuis 1993.

 


SUIVEZ-NOUS SUR

Groupe LinkedIn
Groupe Facebook AEDQ
NE MANQUEZ RIEN
Abonnez-vous à
l'infolettre AEDQ
Je m'abonne !
 
Activités

MARS 2019
DLMMJVS
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Tout le calendrier >>>

Entrepreneur du mois

Entrepreneur du mois
MARTIN DUCHARME
Stratge en cration et valorisation de marques
Profil >>>