Affaires et développement québécois - Source de contacts d'affaires depuis 1993
  RechercheContactez-nousPlan du site
Partager : 

* TÉMOIGNAGES | Des commentaires qui en disent long

Ce que nos membres en disent…

Quoi de plus pertinent que de laisser nos membres vous dire eux-mêmes pourquoi ils ont choisi l'AEDQ et ce qu'ils y trouvent.

Cliquez sur un numéro pour lire le témoignage correspondant

Karine Duguay
Les animaux VIP

Membre depuis 2009, j'ai accepté sans hésitation l'offre de siéger sur le conseil d'administration de l'AEDQ en 2010. Dès mes débuts dans l'organisation j'ai tissé des liens professionnels qui m'ont permis de récolter en un rien de temps une nouvelle clientèle.

J'étais surprise de la rapidité de ces références mais d'autant plus surprise de la solidarité qui règne à l'AEDQ. Si j'y reviens à chaque mois, c'est que j'y trouve des ressources pertinentes, intéressantes pour mon entreprise et que je réussis à répondre à la majorité de mes questionnements entrepreneuriaux.

Sylvie Poirier, Photographe
www.sp-photographe.com

Mon objectif premier en devenant membre de l'AEDQ en 2003 était de me dégêner, de connaître d'autres personnes qui vivaient les mêmes choses que moi et qui pouvaient comprendre mes angoisses et mes peurs. À l'AEDQ, j'ai non seulement rencontré plein de gens comme moi, mais je m'en suis fait des amis sur qui je peux compter et m'appuyer en cas de besoin.

J'ai décidé de m'impliquer dès la première année en devenant la photographe officielle de l'AEDQ. J'essaie donc d'assister à la plupart des événements officiels de l'association et, avec ma caméra dans le cou, tout le monde me reconnait. J'offre également une séance photo gratuite aux gagnants du programme "entrepreneur du mois" pour les montrer sous leur meilleur jour.

Par la force des choses, j'ai obtenu plusieurs mandats par l'entremise des membres. J'ai aussi à plusieurs occasions recommandé certains membres à des clients et amis. L'AEDQ, c'est une roue qui tourne!

Louise Lapointe
Gestion Conseil LL

L'AEDQ me permet et me permettra de:

  • Rencontrer des professionnels qui ont la passion de leur travail
  • Partager cette passion et tisser des liens avec eux
  • Référer des personnes en qui j'ai confiance
  • Connaître l'éventail des services qui sont offerts dans différents champs d'activités
  • Cerner des opportunités d'affaires en échangeant sur les difficultés auxquelles nos clients respectifs sont confrontés
  • Embaucher des professionnels pour des services que requièrent certains contrats pour lesquels je ne possède pas l'expertise (correction de textes, plans de com., etc.)
  • Ajouter du dynamisme professionnel dans mon quotidien.

Johanne Bates
Rédatexte - Services comptables

J'ai trouvé le site Internet de l'AEDQ en 2001 et ce que j'y ai lu m'a plu. J'ai assisté à une première rencontre et j'ai adhéré immédiatement. J'ai commencé par assister aux déjeuners de Montréal et de Laval. J'aimais le concept des déjeuners-conférences une fois par mois, dans chaque section. Cela me permettait de rencontrer des personnes comme moi, travailleur autonome, durant la journée. Je me sentais comprise et acceptée des autres.

Au début je restais un peu à l'écart, j'observais le fonctionnement des déjeuners, je prenais des notes sur les conférences qui sont toujours très intéressantes. Peu à peu, je me suis intégrée au groupe. Comme j'y allais assez régulièrement, les gens commençaient à me reconnaître et tranquillement je me faisais des amis et des collègues de travail.

J'ai siégé au C.A. à titre de secrétaire durant deux ans. Je m'implique aussi au niveau de la section de Montréal comme aide à la directrice. Et cette année, en 2007, je reviens comme secrétaire sur le CA.

L'association m'a permis de sortir de chez moi, de me faire comprendre dans mon cheminement pour devenir travailleur autonome, et surtout, de ne pas lâcher. Elle m'a aussi apporté du soutien moral, des amitiés et des contacts qui m'ont référé à des clients (même si ce n'est pas à priori l'endroit pour trouver des clients, mais bien pour partager son vécu, ses trouvailles, ses démarches et des contacts d'affaire).

Peu importe, un jour nous avons tous besoin de quelqu'un pour un problème quelconque et l'association est un réseau de personnes travaillant dans des domaines très diversifiés. Nous pouvons toujours trouver ce que nous cherchons pour régler notre problème et pour continuer à avancer. Et le contraire est vrai, nous sommes aussi dans ce réseau, donc il y a sûrement quelqu'un qui un jour aura besoin de vos services ou produits.

Pour moi l'association m'a permis d'évoluer, tant professionnellement que personnellement, et aujourd'hui, sans l'AEDQ je ne crois pas que je serais rendue aussi loin dans ma vie. J'aurais certainement fait du sur place ou bien je serais retournée dans un bureau où je serais très malheureuse.

MERCI L'AEDQ !

M. Chartrand, Conseiller en sécurité financière
www.mauricechartrand.ca

Je suis membre de l'AEDQ depuis ses débuts, en 1993 et c'est sans contredit la meilleure association où je me suis impliqué de toute ma carrière. L'AEDQ continue de m'apporter beaucoup de retombées pour mes affaires et aussi sur le plan personnel, par l'esprit de fraternité qu'on y rencontre. L'ambiance y est chaleureuse grâce au dynamisme et au professionnalisme des responsables. C'est toujours agréable de rencontrer les membres et de participer aux activités.

Jean R. Côté
Présidium Informatique - Logiciels comptables
www.jeancote.com

J'ai démarré mon entreprise de comptabilité en septembre 1990. Évidemment, la recherche de clients était une des étapes importantes pour subvenir aux besoins de ma famille et moi.

Comme j'avais déjà mes connaissances en comptabilité, et que mon bureau consistait en une pièce non utilisée de la maison, j'ai fait appel aux gens que je connaissais afin de solliciter leur appui pour dénicher des clients. Comme mon réseau de contacts n'était pas immense, je me suis joint à l'AEDQ alors qu'elle ne comptait qu'une vingtaine de membres. Puisque la meilleure façon de me faire connaître était de m'impliquer et de participer, c'est ce que j'ai fait en devenant directeur de la section de Laval, puis président de l'association (deux fois !).

Depuis, l'association a pris de l'ampleur, s'est créée des partenaires d'affaires, dotée d'un site Web extrêmement vivant et moderne, d'une structure conviviale et offre des conférences, formations et rencontres enrichissantes à tous points de vue.

Mais, finalement, le plus important était l'échange avec des gens qui partagent les mêmes angoisses, problèmes et défis. Et à qui parler de nos bons coups si ce n'est avec nos collègues autonomes. Pour moi, l'accueil chaleureux, les activités sociales et d'affaires sont des ingrédients importants afin de garder son équilibre en affaires.

Et que dire lorsque l'on recherche un fournisseur, une information et qu'au bout des doigts on peut l'obtenir en précisant notre besoin et en faisant appel au service d'échange de courriel de l'AEDQ.

14 ans c'est bien jeune pour une association mais en même temps c'est une preuve du besoin qu'elle comble auprès des gens qui travaillent souvent dans leur coin et à qui la gang de bureau manque un peu. Et la prospérité dans vos affaires!

Nicole Lavigne
Spa Beautherium - www.beautherium.com

Je suis devenue membre de l'AEDQ en 2002, suite à un changement de carrière et au démarrage de mon entreprise, le Spa Beautherium de Saint-Sauveur. Par mon adhésion à l'association, je souhaitais me bâtir un réseau de contacts essentiel au succès de mon entreprise et développer des relations d'affaires intéressantes avec les membres de ma région. J'y ai trouvé beaucoup plus!

J'ai pu rencontrer des membres de toutes les régions, faire des affaires avec eux, leur référer des clients, assister à des formations de pointe qui répondent à mes besoins, faire du réseautage efficace et finalement avoir du plaisir à côtoyer des gens extraordinaires.

L'AEDQ me permet une combinaison parfaite d'un volet affaires avec des activités sociales des plus intéressantes. C'est un atout pour les petites entreprises et les travailleurs autonomes; une approche gagnante!

Normand Calvé, MBA, CGA, DESS.

L'AEDQ tout en étant professionnelle, est un milieu est très collégial contrairement à d'autres regroupements. C'est une très bonne source de références pour le bénéfice de mes clients et surtout l'occasion d'apporter de l'aide à un client en besoin et de peut-être contribuer au développement d'entrepreneurs comme chacun de nous.

L'AEDQ me permet de faire de nouvelles connaissances et amis avec qui partager des expériences. La nature conviviale des rencontres favorise l'acquisition de nouvelles habilités tant personnelles que professionnelles (capacité d'écoute, prendre le temps de mieux connaître les personnes, etc.) et de les mettre en pratique dans notre quotidien.

Il faut vraiment voir notre association comme le prolongement de notre cercle de relations et d'amitiés. Nous y sommes toujours bien acceuillis.

C'est simple mais c'est cela!

Pascale Lebel, Services comptables
Bouchard, Lebel et Associés - www.comptabilitebla.com

Mon inscription et ma participation à l'AEDQ sont pour moi une belle surprise. J'y ai découvert tout un monde!

À mon premier petit déjeuner, je ne savais pas quoi faire de mes dix doigts, je ne savais pas quoi dire et encore moins comment me vendre. Mon entreprise avait tout juste 5 mois, et mon associé n'était pas plus à l'aise que moi. Passant par dessus ma gêne, mais surtout aidée par la sollicitation des anciens membres, je me suis mise à discuter avec eux. J'ai commencé par leur poser des questions sur leur propre entreprise et en retour je n'ai pas eu le choix de faire de même. Il ne m'en fallait pas plus pour que j'attrape la piqûre! Passer par dessus ma crainte du public, interagir et discuter avec d'autres travailleurs autonomes qui ont vécu exactement la même situation, ça nous a aidés beaucoup à grandir personnellement et professionnellement.

Déjà dès notre troisième réunion plusieurs personnes nous reconnaissaient et nous demandaient des nouvelles sur notre entreprise. Et quel boost à l'estime lorsque nous avons été sollicités pour faire parti du comité de la section de Laval! Nouvellement entrepreneure et encore aux études, mes connaissances (mais surtout qui je suis) étaient sollicitées pour contribuer à cette belle association.

Depuis maintenant 5 mois que je suis membre, je n'ai jamais manqué de ressources à l'AEDQ. Dès que nous avions une question ou un problème, nous étions toujours à moins de dix pas de quelqu'un qui détenait la solution ou la clé pour accéder à la solution. Et ce, peu importe le domaine. Également écouter les anciens membres discuter entre eux nous a permis d'aller chercher de précieuses informations.

En aucun temps, au fil de toutes mes rencontres, je me suis sentie mise à part ou étrangère. Pour cela, je pourrais résumer l'AEDQ en ces simples mots : accueil, écoute, dévouement et ambiance chaleureuse.

Noëlla Leblanc, Traductrice

En tant que travailleuse autonome, j'avais besoin de rencontrer des gens vivant la même situation professionnelle que moi et ayant des besoins et aspirations similaires, des gens avec qui je pouvais m'identifier, je cherchais possiblement des « collègues de travail » et aussi de vivre un sentiment d'appartenance au sein d'un groupe. Cela tout en cherchant également une façon d'accroître la visibilité de mon entreprise et de faire de nouveaux contacts d'affaires.

En effet, j'y ai rencontré de vrais collègues, des gens de mon domaine d'activité avec qui je collabore à l'occasion, et aussi des gens d'affaires qui sont devenus des clients et vice versa. L'AEDQ c'est tout ça et plus.

L'AEDQ veut dire rencontres avec des gens dynamiques, intéressants, intelligents, professionnels, etc. dans le but d'échanger en toute simplicité. Ces personne je peux maintenant les référer en toute confiance car j'ai appris à les connaître au fil des mois et des années.

De plus, le fait de m'impliquer dans l'association, en tant que bénévole, m'a permis d'avoir des contacts priviligiés avec les membres, de mieux les connaître, de tisser des liens plus profonds, en un mot de recevoir davantage mais aussi d'apprendre. Quoi de plus, à chaque mois c'est toujours une grande joie de retrouver cette belle « gang ». Que ce soit un 5 à 7, un déjeuner, une conférence, une formation ou une réunion tout se passe dans la simplicité, la bonne humeur et le plaisir.

Graçe aux conférences et aux formations j'ai appris beaucoup et souvent reçu des outils très utiles pour mon travail.

Jeannine Robichaud, M.A., graphologue
Graphologie conseil J.R.

Je suis membre de l'AEDQ depuis maintenant huit ans. Ce que m'a apporté cette association? La rencontre de travailleurs autonomes de différents domaines professionnels, des formations d'une grande richesse et des réponses adéquates à des questions en rapport direct avec mes besoins à titre de travailleuse autonome.

L'AEDQ m'a également permis de rencontrer des professionnels de divers domaines et de créer des liens de confiance avec eux. C'est ainsi que je peux avoir recours à leurs services tout comme je peux me permettre de les référer en toute confiance. Il est fort intéressant de faire affaires avec des personnes qu'on connaît et avec qui on ressent des affinités.

Finalement, le plus grand avantage que m'a apporté cette association se situe au niveau des relations humaines : j'ai eu l'occasion de créer des liens d'amitié avec des personnes de grande qualité, ce qui est un « plus » tout autant au point de personnel que professionnel.

Mario Saucier, Graphiste
Studio M.Saucier inc. - www.studiomsaucier.com

Je suis membre de L'AEDQ (Section des Pays-d'en-Haut) depuis l'automne 2006, et comme plusieurs, je fais aussi partie d'autres groupes de gens d'affaire.

Mais pour moi, l'AEDQ se distingue de belles façons, et ce, à plusieurs égards. J'ai rencontré des gens d'affaire, OUI bien sûr! Mais avant tout, des personnes... avant les affaires. Des personnes intéressées et intéressantes qui sont devenues de bons contacts et de bonnes ressources tant au niveau professionnel qu'au niveau personnel.

J'apprécie beaucoup la liberté de pensée et d'action que l'AEDQ permet. J'ai donc beaucoup de plaisir à m'impliquer.

Diane Gingras,
Soutien administratif, traduction, révision
www.dianegingras.com

Quand je me suis jointe à l'AEDQ, je cherchais surtout à partager mes bons coups, ainsi que les moins bons, avec des personnes qui vivent les mêmes réalités que moi à titre de travailleur autonome.

En plus d'atteindre cet objectif, j'y ai découvert un groupe de personnes très compétentes, qui font preuve d'un immense respect envers leurs collègues et leurs clients, des valeurs auxquelles j'adhère. De plus, en ayant participé à de nombreuses activités dans tous les secteurs, j'ai eu l'occasion d'établir des liens solides, ce qui m'a aussi permis de développer une clientèle impressionnante et de trouver des ressources inestimables.

Je suis membre de l'AEDQ depuis maintenant 7 ans et je peux vous assurer qu'on y trouve de tout… en plus des amis!

Lucier Marier, Avocate
Marier Néron, Avocats

C'est avant tout l'accueil chaleureux et l'énergie des membres qui m'ont incitée à adhérer à l'AEDQ et à y demeurer.

Pour moi, il est est certain qu'on est à l'AEDQ pour faire du réseautage et non pour obtenir des mandats; c'est clair et c'est ce qui fait que quand on a compris cela, on a du plaisir à se retrouver sans prétention et avec une ouverture vers les gens. C'est aussi pourquoi, je me rends disponible pour aider et discuter avec des membres de leurs préoccupations face au démarrage de leur entreprise ou autres sujets. En même temps, je reçois autant sinon plus, puisque je sens qu'on me fait confiance.

Pour l'instant je fais des contacts, j'essaie d'en connaître le plus sur chacun des membres de ma section et quand ça clique plus avec des personnes, tant mieux, ça devient davantage des amis de l'AEDQ que des membres.

Sur le plan un peu plus personnel, assister aux déjeuners m'oblige à sortir de ma gêne devant des gens que je ne connais pas et d'apprécier être dans des conditions qui me font sortir de ma zone de confort.

Certains membres réfèrent des clients à notre étude ce qui est un plus pour Marier Néron et certes pour moi aussi. Indirectement être membre à l'AEDQ est un soutien; même si l'on ne demande pas de conseils ou que l'on ne parle pas des difficultés que l'on traverse, le fait de partager à la même table un repas avec un conférencier apporte une renforcement à notre travail.

Jocelyn Gagne
MCJJ Informatique

Je cherchais de quelle façon je pourrais m'y prendre pour lancer mon entreprise et me faire connaître, car le type de services que j'offre est surtout basé sur la confiance.

J'ai eu l'occasion d'avoir un contact extraordinaire d'une membre de l'AEDQ qui m'a invité à rencontrer un groupe bien le fun. Après une seule rencontre, j'ai réalisé que l'AEDQ était une association de gens de grande qualité qui m'ont accueilli comme une personne importante et qui fait immédiatement partie du groupe.

Leurs méthodes de rencontre-petits-déjeuners (avec de très bons conférenciers qui ne pourraient être accessibles autrement) et leurs 5 à 7, orientent vers le réseautage et m'ont permis de bien me faire connaître.

Aujourd'hui mon entreprise va très bien et je ne pourrais plus faire autrement. Merci !

Valérie-Anne Payotte, B. Ed.
Coach en autonomie comptable

L'AEDQ un passage essentiel a l'expansion de toute entreprise.

Lorsque je me suis jointe à l'AEDQ en 2002, je venais de créer ma petite entreprise dans le domaine de la comptabilité. Je ne savais pas trop par quoi commencer pour devenir travailleur autonome et encore moins pour trouver mes premiers clients. C'est alors que je suis arrivée par hasard dans le beau monde du réseautage.

Mes premières visites à l'AEDQ me semblaient alors de véritables épreuves ou j'allais devoir créer des liens avec de parfaits inconnus. Quelle ne fut pas ma surprise et ma joie d'être reçue par des gens d'affaires très humains, qui ont su me faire sentir acceptée dans le groupe des entrepreneurs. C'est d'ailleurs à force de les côtoyer que j'ai appris, rencontre après rencontre, à me définir en tant qu'entrepreneur.

J'ai cotoyé des imprimeurs qui m'ont conseillé sur mes cartes d'affaires, une webmestre qui m'a confirmé que mon site web était vendeur, un avocat qui m'a expliqué l'importance des ententes avant services. J'y ai également trouvé des outils importants pour mon entreprise comme des partenaires qui travaillent dans le même domaine que moi et avec qui je peux oeuvrer afin d'accepter des contrats que je n'aurais pu faire seule. Vous remarquerez que je ne vous parle pas des contrats signés, des clients trouvés parmi les membres de l'AEDQ... oui il y en a eu et même plusieurs.

Toutefois, je ne pense pas que le but du réseautage soit de signer des contrats avec les autres membres, mais plutôt de travailler main dans la main afin de développer notre entreprise. Avec toutes les ressources que j'ai rencontrées dans l'AEDQ, j'ai pu apprendre à gérer les différentes étapes rencontrées au fil des années : la naissance d'une entreprise, le statut de travailleur autonome, la gestion de la croissance, la gestion de crises (eh oui ça ne peut pas toujours bien aller...), et la stabilité qui n'arrive que bien rarement quand on est à notre compte.

En résumé, je vous dirais que l'AEDQ est le partenaire idéal pour tout nouvel entrepreneur qui désire prendre au sérieux la vie et l'essor de son entreprise. Que vous en soyez à l'étape de la création, en pleine croissance ou encore en période de crise, vous saurez, tout comme ce fut mon cas, trouver parmi les membres de l'AEDQ, toutes les ressources, l'écoute et le soutien nécessaires pour aller de l'avant. Alors je vous dis à bientôt, au prochain déjeuner!

Julie Lebeau, Plans d'aménagement paysager

Cette belle association de gens d'affaires qu'est l'AEDQ m'a donné l'occasion de me promouvoir personnellement et professionnellement auprès de plusieurs travailleurs autonomes.

Les activités planifiées de l'AEDQ sont très bien structurées. Chaque événement m'a permis de faire des rencontres intéressantes avec les autres membres et même de recueillir leurs cartes professionnelles dans le but de faire affaires ensemble ou de les référer à quelqu'un qui me demanderait : est-ce que tu connais quelqu'un qui... ? Bon réseautage.

Serge Vallée

La première raison qui a fait qu'un jour j'ai joint l'AEDQ fût que quelqu'un m'y a invité. Immédiatement lors de ma première rencontre j'ai eu le sentiment d'y être le bienvenu et de déjà faire partie de quelque chose de très valorisant. C'est en y revenant et en échangeant que j'ai pu constater que l'on fait tous partie d'une famille élargie de gens qui ont en commun le fait qu'ils et qu'elles sont tous des travailleurs autonomes.

Certainement qu'être travailleur autonome nous procure beaucoup de bénéfices et de satisfaction. La contre-partie est que souvent on s'y retrouve seul pour savourer nos réussites et subir nos défaites. L'AEDQ c'est l'endroit où il est possible de partager avec d'autres les deux situations. On peut y trouver les ressources nécessaires pour continuer de croître dans nos périodes de grand succès et on peut aussi y trouver les ressources dont on a besoin pour se sortir des périodes où le travail devient un peu plus difficile.

L'AEDQ est une association pour ceux et celles qui recherchent avant tout un réseau qui viendra supporter leurs efforts en tant qu'entrepreneurs. Certes ce réseau pourra nous apporter de nouvelles affaires, mais c'est surtout un médium d'échanges et de soutien entre personnes d'affaires qui permet à ces membres de grandir en aidant les autres à grandir.

Finalement l'AEDQ est l'endroit idéal pour présenter ses expériences et ses talents et c'est aussi l'endroit idéal pour tester de nouveaux produits ou de nouvelles idées. Les membres sont des professionnels dans leur champ respectif et sont toujours heureux de donner leur opinion sur un projet que l'on désire lancer et développer. En plus ils deviennent les ressources dont nous avons besoin pour compétitionner efficacement avec de plus grandes entreprises qui ont en permanence les ressources dont ils ont besoin.

En conclusion l'AEDQ c'est l'organisation qui sort le travailleur autonome de son isolement et lui permet de travailler avec le soutien d'une équipe de professionnels possédant un code d'éthique et une mission à toute épreuve. C'est l'organisation qui donne beaucoup à ceux qui savent donner d'abord.

Serge Chagnon
C2 Solutions

Lors de la création de C2 Solutions, nous avions ciblé les travailleurs autonomes comme marché potentiel. L'adhésion à l'AEDQ devenait naturelle pour nous.

Je suis donc membre de l'AEDQ depuis maintenant plus de 2 ans.En plus d'avoir pu développer une clientèle, que je remercie pour sa confiance , j'ai surtout pu développer un réseau de contacts d'affaires intéressant.

En plus d'offrir nos services informatiques à nos clients, je suis maintenant en mesure de les aider à divers autres niveaux. Je reçois maintenant de plus en plus d'appels de mes clients et de contacts d'affaires lorsqu'ils sont à la recherche de ressources et cela dans divers domaines. Tout récemment, j'ai même pu référer un client potentiel provenant d'un autre réseau à une experte dans le domaine du Web. Il est évident que par la qualité de service que ce client aura avec cette ressource, il me rappellera lorsqu'il aura besoin de services informatiques.

Et finalement, l'AEDQ m'a permis de rencontrer des gens fort intéressants et d'apprendre sur des entreprises et des métiers qui ne m'étaient réellement pas familiers. Des amitiés qui vont durer plusieurs années se sont même créées avec certains membres.

Je recommande l'AEDQ à toute personne qui désire, à son rythme, développer un bon réseau de gens d'affaires qui perdurera avec les années et cela, dans une ambiance des plus agréable.

Au plaisir de vous y rencontrer.

Solange Côté, Conseillère et coach d'affaires
Services-conseils Solange Côté

J'ai eu le privilège d'être invitée à quelques activités de l'association et à chaque fois je m'y retrouvais. J'étais dans un groupe qui me ressemblait, avec des travailleurs autonomes qui, comme moi, cherchaient à établir des contacts, à partager des expériences ou à connaître de nouvelles ressources.

De plus, l'association m'offre une multitude d'activités tels que des conférences et de la formation. J'y suis invitée et c'est à moi d'en profiter. Le tout s'exprime dans un climat professionnel convivial et solidaire, parfois formel mais sans formalisme contraignant.

L'AEDQ, là où les gens font la différence.

Suzanne Parent, Graphiste
Alezane Design & Com

J'aime être membre de l'AEDQ parce que :

  • On y rencontre des gens intéressants ainsi que des ressources extrêmement compétentes et diversifiées qui m'aident dans la réalisation de mes projets
  • On y trouve des membres qui ont des champs d'activités complémentaires aux miens
  • Son réseau est très bien structuré et son site web un outil hors pair de référence pour mon entreprise
  • Ce réseau offre beaucoup d'avantages et de soutien aux travailleurs autonomes, comme des formations bien ciblées et des déjeuners conférences très pertinents
  • On peut y partager nos inquiétudes, nos insécurités et nos bons coups avec des travailleurs autonomes dans la même situation que nous

Luc Pelletier
Conseiller en financement hypothécaire

Il y a un peu plus de 3 ans, j'ai réorienté ma carrière et ai choisi de plonger dans le monde des travailleurs autonomes à titre d'agent hypothécaire. À ce moment, la question que la plupart de mes amis et connaissances me posaient était : « Comment vas-tu trouver ta clientèle? ». Et ils avaient absolument raison de me réflèter cette réalité.

À travers les différentes actions entreprises pour mettre ma petite entreprise sur pied, j'ai rencontré une personne qui m'a parlé de l'AEDQ. Que c'était un regroupement de travailleurs autonome qui se rencontraient mensuellement et à travers lequel on pouvait, entre autre, crééer des liens d'affaires. Voilà ma mine d'or, me suis-je entendu dire. C'est ainsi que mon expérience a commencé avec l'AEDQ.

Mais rapidement je me suis aperçu que de faire partie de cette organisation simplement pour espérer y faire des affaires ne fonctionnait pas dans mon cas. J'ai découvert que de simplement assister aux rencontres et être en présence d'autres travailleurs autonomes comme moi me suffisait, me remplissait et m'enlevait beaucoup de pression à vouloir trouver des clients à tout prix.

J'ai aussi choisi de m'impliquer dans l'organisation plutôt que de rester passif et de continuer à recevoir sans donner en retour. J'ai appris à mieux connaître mes amis travailleurs autonomes et j'ai créé des affinités avec certaines personnes... qui ont mené à de nouvelles amitiés très enrichissantes. J'ai aussi rencontré d'autres personnes qui m'ont aidé professionnellement dans le développement de mon entreprise. Des personnes intègres, professionnelles, efficaces et simples.

Il y a de la légèreté et de l'humour à l'AEDQ. Mon expérience personnelle est que ce regroupement n'a pas comme priorité absolu la croissance et la performance à tout prix. À travers différentes activités créatives, on privilégie une meilleure connaissance de l'autre, le partage et l'entraide. Au sein de l'AEDQ, j'ai découvert un large éventail de compétences professionnelles qui sont à ma disposition quand le besoin se pointe. Il n'y a aucune pression ou sollicitation agaçante.

J'ai exploré d'autres organisations qui ont pour but le réseautage et le développement des affaires, mais j'y sentais beaucoup de pression à performer et à amener des prospects d'affaires rapidement. J'ai réalisé que ce genre d'organisation ne me convenait pas du tout. Et vous savez quoi? Par mon implication et mon assiduité à l'AEDQ, les personnes ont appris à me connaître, à découvrir ma façon d'être et à me faire confiance. Et oui, à partir de ce moment j'ai conclu plusieurs transactions sans courir après. C'est très nourrissant comme expérience.

Si vous croyez que c'est ce genre d'organisation qui peut vous convenir, je vous invite à venir faire un petit tour un vendredi matin à la section de Laval et je me ferai un plaisir de vous rencontrer et faire connaissance avec vous.

Marie Brouillet
Éloquencia inc.

Être membre d'une association c'est bien, mais bien la choisir selon ses besoins et sa réalité d'affaires et prendre le temps de s'y impliquer c'est encore mieux. Sinon, c'est comme avoir un beau produit sur le marché mais dont personne ne connaît l'existence. J'ai donc choisi de devenir membre de l'AEDQ en février 2005 et jusqu'à ce jour, c'est un des meilleurs investissements que j'ai fait en tant que travailleur autonome.

Entrepreneure depuis 12 ans, j'ai décidé il y a un an de vendre ma première entreprise et de relever le défi d'être travailleur autonome. Ce que l'AEDQ m'a apporté c'est une groupe de gens diversifié en terme de personnalité et de champs d'expertise, qui vivent la même réalité que moi. On se retrouve en toute convivialité, on brise l'isolement et on contribue au succès les uns des autres par nos échanges et notre support en tout temps.

J'ai développé des relations d'affaires extrêmement intéressantes et fructueuses parce que plusieurs des membres ou connaissances des membres sont devenues des clients. Ça devient une clientèle très convaincue et fidèle grâce à la qualité des relations et des liens que nous prenons le temps de tisser. De plus comme Directrice de la section de Montréal depuis septembre 2005, j'ai pu apprendre et comprendre mieux l'univers des travailleurs autonomes et ça m'a donné envie de travailler à l'amélioration de notre sort avec l'appui de l'AEDQ et de nos nombreux partenaires de qualité. Maintenant, je suis à préparer ma relève cette année pour passer à d'autres fonctions au sein du Conseil d'Administration.

C'est une association où les membres prennent au sérieux ce qu'ils font sans pour autant se prendre trop au sérieux. Les produits et services offerts aux membres sont utiles, pertinents et de qualité et la réputation est sans équivoque.

L'AEDQ est devenu un incontournable pour tous les travailleurs autonomes du Québec soucieux de développer leur entreprise et de contribuer à une saine économie dans un atmosphère de professionnalisme convivial, d'entraide et de collaboration. De plus, notre site Internet est un des meilleurs outils de référencement pour travailleurs autonomes à l'heure actuelle. Il est très bien conçu et extrêmement efficace. Plusieurs de mes clients m'ont trouvé grâce au site Internet de l'AEDQ. Payer mon membership est définitivement un des meilleurs investissements que je fais à chaque année.

Myles McKelvey, Traducteur
Communications McKelvey inc.

L'an dernier, j'ai dépensé (de façon un peu étourdie) environ 10 000 $ pour afficher une publicité dans l'annuaire des Pages Jaunes. J'ai surveillé de près mes statistiques de rendement : au mieux, j'évalue avoir récupéré peut-être la moitié de cet investissement.

Si je compare cet investissement à celui fait dans mon adhésion à l'AEDQ : ce dernier m'a rapporté plusieurs milliers de dollars en nouveaux mandats.

Toutefois, le plus important pour moi, c'est qu'en joignant l'AEDQ, j'ai pu rencontrer et obtenir l'aide d'entrepreneurs enthousiastes dans plusieurs champs d'expertise : marketing, comptabilité, rédaction, conception Web, pour n'en nommer que quelques-uns.

À mon avis, il n'y absolument aucun autre moyen de faire croître votre entreprise : venez réseauter avec des membres de l'AEDQ !

Yan Charbonneau, Massothérapeute

Pour moi l'AEDQ m'a permis de rencontrer et de partager avec des collaborateurs. Le mot collaborateur est vraiment très juste. Les clients vont et viennent mais la collaboration est quelque chose de durable. J'ai eu le plaisir d'échanger et d'apprendre en compagnie de personnes de toutes sortes d'horizons. La qualité et la fiabilité de l'AEDQ et de ses activités n'est plus à prouver. J'y ai profité beaucoup et continuerai à le faire, parce que ça fait tout simplement beaucoup de sens pour moi et mon avenir en tant qu'entrepreneur.

Lyne Robichaud
Alynéa, Service de secrétariat

J'étais pleine de bonne volonté et de désir de réussir. Toutefois, malgré mon bon vouloir, malgré mes expériences passées, malgré mon talent et mes aptitudes, mon manque d'expérience à titre « d'entrepreneur » me conduisait vers un échec à court terme. J'avançais à tâtons dans un monde inconnu et le découragement m'aurait probablement fait tout lâcher après quelques mois d'opérations. Heureusement, il y a eu l'AEDQ.

Les travailleurs autonomes et les propriétaires de petites entreprises membres de l'AEDQ représentent pour moi un formidable réseau d'entraide. Que je sois à la recherche d'un conseil, d'une aide professionnelle, d'une ressource quelconque, d'une formation ou d'une simple oreille attentive, il y a toujours quelqu'un pour m'aider. Outre les nombreuses informations disponibles sur le site Internet de l'AEDQ, le réseautage avec ses membres m'a permis d'évoluer, d'apprendre et de bénéficier des expériences d entrepreneur(e)s ayant déjà vécu des difficultés similaires aux miennes. Les succès de mes pairs me servent aussi de modèles et me montrent que je peux également réussir.

Devenir travailleuse autonome signifie peut-être « travailler seule » mais ne signifie pas « s'arranger toute seule » L'AEDQ, c'est ma « boîte à outils d'affaires ». Ses membres sont mes conseillers, mes ressources et très souvent aussi, mes ami(e)s.

Faites l'expérience AEDQ et vivez pleinement votre passion des affaires!

L'AEDQ est une association à l'écoute de ses membres depuis 1993.

 


SUIVEZ-NOUS SUR

Groupe LinkedIn
Groupe Facebook AEDQ
NE MANQUEZ RIEN
Abonnez-vous à
l'infolettre AEDQ
Je m'abonne !
 
Activités

JUILLET 2017
DLMMJVS
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Tout le calendrier >>>

Entrepreneur du mois

Entrepreneur du mois
Marie-José Hains,
Photographe
Profil >>>